ANNA HAWKINS
Résidence de recherche-création
Fail

Résidence ANNA HAWKINS 06 novembre au 08 décembre 2017

Son travail naît d’un désir d’utiliser et de remettre en cause la faculté des images en mouvement de toucher, d’informer et d’influencer le spectateur. Dans les dernières années, sa pratique vidéo a émané de figures de style et de genres répandus sur YouTube et autres plateformes de partage de vidéo en ligne.

MAXENCE MATHIEU
Résidence internationale de recherche-
création du CALQ Québec-Belgique BPS22 / Musée d’art de la province de Hainaut et le centre Bang

Résidence MAXENCE MATHIEU 05 octobre au 05 décembre 2017

Les sculptures, les installations et les objets créés par Maxence Mathieu évoquent des présences fugitives, creusent des passages, dénombrent des interstices, réels ou imaginaires. En compilant des influences issues de tendances artistiques très différentes, il s’essaye à décrier le théâtre de la conscience, « la sienne » précise-t-il.

YOLANDA DUARTE
Résidence internationale de
recherche-création du CALQ
Québec-Colombie

Résidence YOLANDA DUARTE 18 avril au 18 juin 2017

L’exil, la poésie et le quotidien, la reconstruction de l’identité et le cyberactivisme sont des concepts fondamentaux de son travail. Elle rassemble ces concepts pour générer de petites épiphanies. Au fil du temps, elle met l’accent sur l’héritage de sa mère et sur son lien étroit avec les Wayuu.

LAURENT LÉVESQUE
Résidence de recherche-création

Résidence LAURENT LÉVESQUE 03 avril au 15 mai 2017

L’artiste Laurent Lévesque examine le paysage comme forme, en tant qu’espace construit et en tant que représentation de notre rapport à la nature. Faisant usage de l’installation, du numérique, de la photographie et de la vidéo, Laurent Lévesque met en place des dispositifs qui engagent le visiteur dans une expérience décalée du paysage.

CYNTHIA FECTEAU
Résidence d’auteure
Exister en étendue

Résidence CYNTHIA FECTEAU 10 janvier au 10 février 2017

Depuis 2013, Cynthia Fecteau sonde les possibles de l’écriture sur l’art comme champ de création. Ses articles, ses chroniques d’expositions et ses recherches témoignent de sa sensibilité marquée pour les théories écologiques dont l’ambition ne se limite pas qu’à la sauvegarde des environnements naturels. C’est-à-dire, une vision élargie ayant pour perspective de ne jamais tenir séparées les dimensions corporelles et idéelles de notre relation au monde, à l’égard de nos environnements construits, critiques, sociaux et naturels.

BERTRAND LAVERDURE
Résidence d’auteur
La chemise de Frank O’Hara

Résidence BERTRAND LAVERDURE 17 novembre au 17 décembre 2016

En résidence d'auteur au centre Bang il travaillera à mettre en scène, dans l’espace, dix poèmes de sa suite LA CHEMISE DE FRANK O’HARA, qui trace un parcours biographique et en poésie de la vie du grand poète new-yorkais dont on a souvent comparé l’inventivité à celle d’Apollinaire. Mixant des éléments sonores de films de l’époque portraiturant New York et d'autres captés directement à Chicoutimi, singeant des bruits de ville, il réalisera une trame sonore 3D qu'il associera à une installation vidéo holographique pour ce projet poétique hommage.

MÉLANIE MYERS
Résidence de recherche-création
L’aménagement incitatif

Résidence MÉLANIE MYERS 17 novembre au 17 décembre 2016

En résidence recherche-création, elle travaillera sur L’aménagement incitatif, un projet de dessins et d’objets dont l'imagerie soulève des préoccupations qui reviennent couramment dans son travail soit : la sécurité, la municipalité, la réalité et le consensus. Ces thématiques seront représentées aux crayons de couleur sur de grandes feuilles, simplement, un peu à la manière d'un collage. Il s'agira une observation des systèmes et incitatifs qui sont mis en place afin de bien gérer la cité.

JULIEN BOILY
Récipiendaire de la première édition du Projet d’Artagnan 02

Résidence JULIEN BOILY 15 octobre 2016 au 01 juin 2017

Le centre d'art actuel Bang et ses partenaires sont heureux de dévoiler le lauréat du projet d'Artagnan – 02. Le comité de sélection, composé d’administrateurs du centre Bang et d’un représentant de chaque organisation partenaire du projet, a retenu la candidature de Julien Boily. La qualité artistique, la clarté et l’originalité de son projet ont su convaincre le jury au cours du processus de sélection.

JULIE BERNIER
Résidence
SHOWCASE – HOTLINE

Résidence JULIE BERNIER 01 au 15 septembre 2016

Dans le cadre d’un échange avec le centre Bang, Julie Bernier est invitée en résidence à la Galerie Art on Armitage de Chicago pour y présenter sa performance SHOWCASE - HOTLINE. Assise derrière la vitrine de la galerie, Julie Bernier entrera en contact avec les passants de l’avenue Armitage en proposant un service de ligne d’écoute s’échelonnant sur les deux semaines de sa présence en galerie.

Vous pouvez soutenir le centre Bang et sa mission Devenir membre

Coût annuel pour devenir membre : 20 $

Le centre Bang est un organisme à but non lucratif (OBNL). Ses membres supportent la vision et les valeurs de l’organisation et peuvent s’impliquer dans sa vie associative.

Devenir membre