en

ANNIE CHARLAND THIBODEAU
Résidence de recherche-création
Deuxième partie

III (Ce que nous édifions), 2022 © Annie Charland Thibodeau Documentation: Olivier Croteau et Jean-Michel Seminaro
Quand? 20 septembre au 20 décembre
Artiste(s) Annie Charland Thibodeau

Suite à un premier cycle de recherche au cours de l’hiver et du printemps dernier, Annie Charland Thibodeau poursuit une collaboration basée sur la durée avec le centre Bang.

Ce premier séjour était marqué par une recherche étendue sur la monumentalité et la matérialité de la pierre de taille, privilégiant la multiplicité des regards (géologues, pétrographes, architectes et collègues artistes). Il en résulte des pistes d’exploration plastiques qui seront approfondies dans le cadre de ce deuxième cycle de résidence.

Notamment sous le mentorat de l’artiste Marianne Chénard, Annie Charland Thibodeau développera des recettes de faux-fini en céramique, lesquelles révéleront des caractéristiques propres à la matérialité de la pierre de taille et de ses aspects phénoménologiques dévoilés par la lumière. L’artiste amorce un projet sculptural sur le revêtement de structures monumentales au moyen d’un laminage de ce faux-fini en vue d’une exposition individuelle à l’Espace Séquence du centre Bang.

III (Ce que nous édifions), 2022 © Annie Charland Thibodeau -Documentation: Olivier Croteau et Jean-Michel Seminaro

Démarche artistique 

La pratique en sculpture d’Annie Charland Thibodeau se développe autour d’une exploration du potentiel performatif de la monumentalité et de la matérialité des objets : ses installations invitent au déplacement en leur sein, font écho à leur environnement d’accueil (lumière, architecture, paysage) et se dévoilent au rythme de ceux qui les habitent.

Sa méthodologie de recherche prend ancrage dans des expéditions de repérage de carrières de pierre abandonnées et actives, le collectionnement et la re-présentation de matériaux à la forte charge monumentale (calcaire, granit, marbre). Ainsi se matérialisent des propositions qui, malgré leur stature imposante, sont surtout douées du pouvoir d’activer notre rapport à l’espace, de nous ouvrir comme de nous révéler à notre environnement ; des propositions monumentales momentanées qui prennent la forme d’intervalles contemplatifs.

Biographie 

Annie vit et travaille à Québec où elle a suivi une formation en sculpture de la Maison des métiers d’art de Québec. Elle détient également une maîtrise en arts performatifs de la Iceland University of the Arts / Listaháskóli Íslands. Son travail a été présenté au sein de divers événements et expositions individuelles au Québec, notamment au centre Bang, au centre Regart, chez Axenéo7, chez Circa art actuel et au Musée des beaux-arts de Sherbrooke. En outre, elle a pris part à des résidences d’artistes et présenté son travail à l’étranger : en Irlande, en Italie, en Islande et en Slovénie.

Pour en savoir plus sur le travail de l’artiste, consultez son site web.

Cube, 2022 © Marianne Chénard

Collaboratrice – Marianne Chénard

La pratique artistique actuelle de Marianne Chénard se manifeste à travers une approche in situ. Son travail installatif tente de dissoudre les frontières en accentuant l’action génératrice et la résilience des formes matérielles avec lesquelles les acteurs interagissent. Elle cherche la relation entre le percepteur et le perçu afin de créer un moment où les éléments naturels et l’expérience humaine sont entrelacés, où la responsabilité et l’attachement coexistent et où être implique la disparition. Sa démarche se veut sensible aux questionnements sur les changements climatiques et à la poursuite de la durabilité environnementale globale.

Originaire de Rimouski au Québec, le travail de Marianne Chénard a fait l’objet d’expositions individuelles et collectives au Canada et à l’international. Elle a participé à plusieurs résidences d’artistes et offre fréquemment des formations spécialisées en transfert d’images sur argile et sur les matériaux céramiques. Elle est titulaire d’un baccalauréat de Emily Carr University of Art + Design de Vancouver et d’une maîtrise du New York College of Ceramics de l’Alfred University aux États-Unis.

Pour en savoir plus sur son travail, consultez son site web.

MATHIEU LÉGER
Résidence de recherche-création

Résidence Mathieu Léger 18 octobre au 02 décembre 2022

Au cours de sa résidence de prospection et de recherche au centre Bang, Mathieu Léger explore des méthodes de recherches en déplacement, en dessin, en performance et en écriture.

STÉPHANIE MORISSETTE
Résidence de recherche-création

Résidence Stéphanie Morissette 03 octobre 2022 au 31 mars 2023

Dans le cadre de cette résidence de recherche au centre Bang, l’artiste prévoit approfondir ses connaissances sur la biologie, sur la filiation génétique de possibles objets technologiques croisés avec des espèces vivantes, et sur le roman d'anticipation.

CAROLINE FILLION
!?#* Obit #$?! MAC de Montréal
Résidence de recherche-création

Résidence Caroline Fillion 30 août 2022 au 01 février 2023

Au cours de sa résidence de recherche-création, l'artiste travaille sur une installation sonore expérimentale qui explore le concept de la désincarnation versus l’incarnation de la figure du Musée d’art contemporain de Montréal.

Vous pouvez soutenir le centre Bang et sa mission Devenir membre

Coût annuel pour devenir membre : 20 $

Le centre Bang est un organisme à but non lucratif (OBNL). Ses membres supportent la vision et les valeurs de l’organisation et peuvent s’impliquer dans sa vie associative.

Devenir membre