JEANETTE JOHNS
Résidence de recherche-création

Résidence Jeanette Johns 01 avril au 01 mai 2016

Jeanette Johns est une artiste originaire de Winnipeg, présentement établie à Montréal. Sa pratique prend racine dans l'observation et l'expérience du regard, avec un intérêt particulier porté vers les représentations bidimensionnelles de l'espace. Fascinée par le paysage, elle s'appuie sur les savoirs empiriques et théoriques pour en considérer les interactions avec les attributs des mathématiques, de la géométrie et de la configuration spatiale.

JONATHAN LAMY
Résidence d’auteur

Résidence Jonathan Lamy 11 mars au 11 avril 2016

Jonathan Lamy est poète, performeur, critique et chercheur. Il a complété un doctorat interdisciplinaire en sémiologie à l’Université du Québec à Montréal et a ensuite été chercheur postdoctoral à l’Université du Québec à Chicoutimi et à l’Université Laval. Sa pratique en performance conjugue la poésie sonore, la poésie-action et l’intervention dans l’espace public.

SÉBASTIEN DULUDE
Résidence d’auteur

Résidence Sébastien Dulude 12 janvier au 12 février 2016

Né en 1976 et titulaire d'un doctorat en lettres, Sébastien Dulude partage sa vie entre Montréal et Trois-Rivières. Il est l'auteur de deux recueils de poèmes : Chambres paru en 2013 aux Éditions Rodrigol et accompagné de photographies de Benoît Paillé, et Ouvert l'hiver publié à Chicoutimi en 2015 aux éditions La Peuplade. Il a également fait paraître un essai sur l'esthétique de la typographie chez Roland Giguère aux éditions Nota Bene.

JACOB WREN
Résidence d’auteur

Résidence Jacob Wren 18 novembre au 18 décembre 2015

Écrivain et metteur en scène né en 1971 à Jérusalem, Jacob Wren est l'auteur de Unrehearsed Beauty (Coach House Books, 1998), deFamilies Are Formed Through Copulation (Pedlar Press, 2007), deRevenge Fantasies of the Politically Dispossessed (Pedlar Press, 2010), et de Polyamorous Love Song (BookThug, 2014). Ses deux premiers livres sont parus en français au Quartanier, dans une traduction de Christophe Bernard. Jacob Wren vit à Montréal, où il est directeur artistique de la compagnie de théâtre PME-ART.

MARY ELLEN CROTEAU
Résidence de recherche-création

Résidence Mary Ellen Croteau 17 novembre au 18 décembre 2015

Mary Ellen Croteau travaille le petit comme le grand format, l’installation comme le livre d’artiste et utilise plusieurs techniques, de la peinture traditionnelle à la photographie, en passant par la xérographie et l’assemblage. Elle croit profondément au pouvoir de l’image et son travail lui permet de prendre position et de critiquer la société.

NATASHA KANAPÉ FONTAINE
Résidence d’auteure

Résidence Natasha Kanapé Fontaine 31 mars au 01 mai 2015

Kanapé Fontaine souhaite entrer profondément dans la pensée des grands: Gaston Miron, Taiaiake Alfred, Paul Chamberland, Tomson Highway, Édouard Glissant, Aimé Césaire et bien d'autres pour mieux penser la décolonisation, le post-colonialisme et plus simplement le rêve, la réalité du rêve et la réalité elle-même. Issue des marches militantes qui ont eu lieu sur le territoire québécois dans les dernières années, elle désire questionner le rapport de l'urbanité à l'amérindianité, de la tradition à la post-modernité, de l'Innu à sa propre humanité, dans une réalité «hors-Nutshimit», en dehors de l'intérieur-des-terres.

SHANIE TOMASSINI
Résidence de recherche-création

Résidence Shanie Tomassini 17 mars au 17 avril 2015

Shanie Tomassini aborde la sculpture dans un dialogue avec son récit historique. Son geste est assidûment lié à un désir de symbiose avec la matière et s’exécute à travers un échafaudage de pirouettes et de défis techniques. C’est à travers une réflexion sur le processus de création qu’elle soumet son environnement de travail à une série d’épreuves qui interrogent la matérialité de ce qui l’entoure. Par un détournement de la matière qui force une dérive sémiotique, elle en vient inévitablement à remettre en question le statut des choses.

VSVSVS
Sept artistes en résidence et exposition

Exposition Résidence Collectif 03 février au 25 avril 2015

VSVSVS est un collectif de sept personnes basé dans un entrepôt du quartier Portlands à Toronto. Formé en 2010, leurs activités incluent une création artistique collective, un programme de résidence, un espace d’exposition ainsi que des pratiques d’atelier individuel. Leur production en tant que collectif rallie dessins, œuvres vidéo, sculptures, installations et performances.

MATHIEU CARDIN
Résidence de recherche-création

Résidence Mathieu Cardin 13 janvier au 13 février 2015

Au cours de sa résidence, Mathieu Cardin souhaite mettre en exergue des situations où l’humain s’approprie et détourne le vivant à des fins de divertissement. À partir de photographies prises dans des lieux touristiques, il a élaboré une série de dessins qui a pour sujet principal l’humain dans son propre rôle de visiteur, pâmé devant la bête.

Dans sa production en art visuel, Mathieu Cardin transforme l’espace afin de positionner la fiction en simultanée avec la réalité. La confrontation entre le naturel et l’artifice se trouve au centre de sa pratique et se manifeste le plus souvent à travers la sculpture et l’installation.

Vous pouvez soutenir le centre Bang et sa mission Devenir membre

Coût annuel pour devenir membre : 20 $

Le centre Bang est un organisme à but non lucratif (OBNL). Ses membres supportent la vision et les valeurs de l’organisation et peuvent s’impliquer dans sa vie associative.

Devenir membre