en

FRANÇOIS-JOSEPH LAPOINTE
Résidence de production
Monstra te esse

L'origine de la Voie lactée (1637) Pierre Paul Rubens
Quand? 01 mai au 01 novembre
Artiste(s) François-Joseph Lapointe

Le centre Bang travaille avec l’artiste François-Joseph Lapointe depuis 2018. Il a d’abord été invité à présenter des conférences autour de l’intersectorialité des pratiques associées à la recherche scientifique et à la création artistique. Convaincu de la pertinence de ses recherches, le centre Bang a invité le bioartiste à collaborer à la réalisation d’un nouveau projet. Cette collaboration dans la durée a permis à l’artiste de mieux connaître l’écosystème de l’art actuel québécois et de conceptualiser des œuvres inédites. Grâce à différents séjours au Saguenay et plusieurs rencontres virtuelles avec l’équipe du centre Bang et avec d’autres intervenants du milieu de l’art, l’artiste a pu explorer diverses pistes esthétiques, théoriques et techniques qui l’ont amené à concevoir un projet de diffusion.

1000 Handshakes (2016) ⓒ François Joseph Lapointe

La résidence de production

Dans le cadre de cette résidence de production, François-Joseph Lapointe prépare une exposition qui sera présentée à Bang à la fin de l’automne 2022. Cette exposition traite des enjeux liés à la maternité et la transmission du microbiome de la mère à l’enfant, soit au moment de la naissance, ou encore lors de l’allaitement. Ses divers séjours au Saguenay au cours des prochains mois seront des occasions pour l’artiste de rencontrer les différents partenaires, notamment le Centre Sagamie, pour leur expertise en impression, ainsi que le centre de production en art actuel Touttout, pour leurs expertises en conceptualisation 3D et en construction d’envergure. L’artiste travaille également avec différents collaborateurs, dont la compositrice Danaë Ménard-Bélanger ainsi que l’artiste Bastien Gauthier-Soumis pour les aspects musicaux, mécaniques et techniques du projet.

Cette résidence me permet de réfléchir à mon projet dans la durée. Lors de rencontres et visites multiples, les enjeux complexes liés à la conception et à la diffusion de mes œuvres seront abordés de façon collective, ce qui me donnera l’occasion de préciser certaines hypothèses et d’en éliminer d’autres. – François-Joseph Lapointe

Microbiome Rebirth Incubator (2017) ⓒ François Joseph Lapointe

Biographie

François-Joseph Lapointe est biologiste et bioartiste, professeur au Département de sciences biologiques de l’Université de Montréal où il dirige le Laboratoire d’écologie moléculaire et d’évolution. Titulaire d’un doctorat en biologie (Université de Montréal, 1992) et d’un doctorat en études et pratiques des arts (UQAM, 2012), il cherche pour ses travaux de recherche-création à brouiller les frontières entre le domaine de l’art et le champ de la science. Dans le cadre de ses recherches en biologie, il s’intéresse à la phylogénétique, à la systématique, ainsi qu’à la génétique des populations. Dans le cadre sa pratique artistique, il s’inspire des modèles de la biologie moléculaire et des travaux sur le microbiome humain à des fins de création. Il est l’auteur de 140 publications scientifiques et de plus de 300 conférences nationales et internationales. Son travail artistique a notamment été présenté au Musée de la civilisation (Québec), Transmediale (Berlin), SciArt Center (New York), Ars Electronica (Linz), Medical Museion (Copenhague), Science Gallery (Londres) et au Centre Pompidou (Paris).

Saint Bernard et la Vierge (1645-1652) Alonso Cano

Démarche artistique

Les recherches scientifiques actuelles de François-Joseph Lapointe portent sur le microbiome des espèces animales menacées, la transmission du microbiome de la mère à son nouveau-né lors d’un accouchement par césarienne, ou encore sur le thanatobiome des cadavres en décomposition à des fins médico-légales. Tout naturellement, sa pratique du bioart a suivi cette tendance en intégrant les bactéries à ses œuvres et à ses performances. Car si la découverte du microbiome humain a révolutionné la façon dont les philosophes définissent notre espèce, elle a également bouleversé sa conception identitaire de l’individu. En tant qu’artiste, sa démarche interroge les limites de notre propre chair en interaction constante avec le monde bactérien qui nous entoure. Dans le cadre de performances expérimentales ou d’expérimentations performatives, il récolte ainsi des échantillons de microbiome dans le but d’en montrer toute la diversité et d’attester de la transformation perpétuelle de l’identité bactérienne.

Pour en savoir plus sur le travail de François-Joseph Lapointe, consultez son site web.

STÉPHANIE MORISSETTE
Résidence de réflexion stratégique

Résidence Stéphanie Morissette 21 mars au 16 avril 2022

Stéphanie Morissette est l’une des quatre artistes sélectionnés au cours de l’année 2021 par l’équipe du centre d’art actuel Bang pour participer à notre nouveau modèle de soutien aux artistes axé sur la collaboration de longue durée. Elle amorce ainsi son premier séjour de résidence au centre Bang.

ANNIE CHARLAND THIBODEAU
Résidence de recherche-création

Résidence Annie Charland Thibodeau 21 février au 30 avril 2022

L'artiste Annie Charland Thibodeau amorce sa collaboration avec le centre Bang dans le cadre d'une première résidence de recherche-création construit de quatre séjours qui s'échelonnent tout au long des mois de février, mars et avril.

CLAUDIE GAGNON
Résidence de production
Chroniques des ordres imaginaires

Résidence Claudie Gagnon 14 février au 14 septembre 2022

Collaborant avec le centre d'art actuel Bang depuis 2018, l'artiste Claudie Gagnon a effectué différentes résidences de production pour développer le projet Chroniques des ordres imaginaires.

Vous pouvez soutenir le centre Bang et sa mission Devenir membre

Coût annuel pour devenir membre : 20 $

Le centre Bang est un organisme à but non lucratif (OBNL). Ses membres supportent la vision et les valeurs de l’organisation et peuvent s’impliquer dans sa vie associative.

Devenir membre