Chargement
en

NÉLANNE RACINE
Résidence de production
UNE CHAMBRE À SOI

© Patrick Simard
Quand? 19 juillet au 19 octobre
Artiste(s) Nélanne Racine

Contexte

Suite à sa résidence de recherche-création amorcée au début de l’année 2021, Nélanne Racine effectue une résidence de production, ponctuée d’aller-retour à l’Atelier Circulaire à Montréal. L’artiste explore un nouveau cycle de création ayant comme point de départ le cinéma à travers une enquête intuitive des grands comme des petits récits proposés par les films d’auteur.trice. Les formes explorées (dessins, gravures, photographies et sculptures) seront présentées au centre Bang à l’hiver 2022.

© Patrick Simard

Biographie

Nélanne Racine détient un baccalauréat interdisciplinaire en arts de l’Université du Québec à Chicoutimi ainsi qu’une maîtrise en arts visuels de la même institution dont le mémoire porte le titre suivant : « Entre art et vie : un lien spirituel amenant la transformation de soi ». En plus d’avoir mis en oeuvre différents projets avec la communauté et d’être titulaire de différentes bourses, elle a participé à de nombreuses expositions solos et collectives, notamment au centre d’artistes Le Lobe, à Vaste et Vague à Carleton-sur-Mer et à la ID : I GALLERI à Stockholm. L’artiste s’intéresse aussi à l’art public, elle a notamment présenté une estampe numérique intitulée Florestine au centre-ville de Chicoutimi dans le cadre du programme d’intégration en art actuel de la municipalité. Elle est également membre du Centre de production en art actuel TOUTTOUT et étudie actuellement le dessin d’architecture. 

Démarche

Dans ses œuvres, Nélanne Racine propose des approches photographiques, sculpturales et installatives qui s’inscrivent dans une esthétique de la vastitude et de la profondeur. 

L’artiste privilégie la prise de vue sur pellicule pour laisser une grande place à l’imprévu et au hasard. Elle effectue ensuite différentes manipulations pour faire apparaître une mutation à l’intérieur des données visuelles. Le numérique et l’argentique sont ici rassemblés et peuvent former des visions inédites. Ce travail invisible de détours entre les procédés permet l’extension du photographique. Travaillant par strates d’images, l’artiste crée ainsi des superpositions complexes et des collages improbables.

© Patrick Simard

Inspirations

Pour cette résidence de production nommée Une chambre à soi, Nélanne Racine s’inspire du titre de cet essai de l’autrice Virginia Woolf pour actualiser sa pratique par la glorification d’un espace séparé de la vie domestique, ce lieu de travail de l’artiste nécessaire à la création. Cet essai de Woolf aborde également les notions d’obstacles psychiques et intellectuels aux conditions de la création. 

Description du projet

Pour Une chambre à soi, Nélanne Racine s’inspire des mots contenus dans ce titre pour constituer un corpus d’œuvres autour de la chambre et de/la soi/e. Elle devient ainsi la réincarnation d’une sœur fictive de Shakespeare, dépeinte par Virginia Woolf. À partir d’une douzaine d’estampes en taille-douce tirée d’images de film, Nélanne Racine joue à les reproduire sous différents formats puis transforme les plaques de cuivre utilisées en statue. Nélanne Racine explore également l’estampe numérique sur de fins papiers japonais à partir de ses photographies ainsi que l’installation, autour de la thématique de l’entrelacement. Ces explorations se construisent de cycles qui s’entrecroisent, se mutualisent et s’interpénètrent  dans leurs formes respectives.  

 « Je connais les obstacles dont parle Virginia Woolf. Avec mon nouvel atelier, ainsi qu’à l’appui du centre Bang,  je bénéficie d’une liberté qui permet de prendre le temps de la réflexion artistique ». – Nélanne Racine

Pour en apprendre davantage sur le travail de l’artiste Nélanne Racine : https://www.nelanneracine.ca/

 

YANIK POTVIN
Résidence de production

Résidence Yanik Potvin 01 mars au 15 mai 2021

En résidence deux mois au centre d'art actuel Bang, l'artiste Yanik Potvin développera une production in situ de compositions éphémères.

NÉLANNE RACINE
Résidence de recherche-création

Résidence Nélanne Racine 15 février au 15 avril 2021

En résidence de recherche-création depuis le début de l’année 2021, Nélanne Racine amorce un nouveau cycle de création où elle explora différents médiums et de nouvelles techniques de travail.

CLAUDIE GAGNON
Chroniques des ordres imaginaires

Résidence Claudie Gagnon 01 mai 2020 au 01 avril 2021

Collaborant avec le centre d'art actuel Bang depuis 2018, l'artiste Claudie Gagnon a effectué différentes résidences de recherche-création pour développer le projet Chroniques des ordres imaginaires.

Vous pouvez soutenir le centre Bang et sa mission Devenir membre

Coût annuel pour devenir membre : 20 $

Le centre Bang est un organisme à but non lucratif (OBNL). Ses membres supportent la vision et les valeurs de l’organisation et peuvent s’impliquer dans sa vie associative.

Devenir membre