Chargement
en

CLAUDIE GAGNON
Chroniques des ordres imaginaires

La chambre des demi-jours (2018) ⓒ Centre Bang
Quand? 01 mai 2020 au 01 avril 2021
Artiste(s) Claudie Gagnon

Depuis son passage au printemps 2018 à l’Espace Séquence avec l’exposition La chambre des demi-jours, l’équipe du centre Bang poursuit sa relation artistique avec Claudie Gagnon. Depuis plus d’un an, l’équipe et l’artiste travaillent à mettre en place les conditions idéales pour tenir des laboratoires de création dans le cadre d’une coproduction titrée Chroniques des ordres imaginaires. S’articule autour de ce projet une équipe de collaborateurs chevronnés constituée de François Harvey, Bruno Paradis, Paul Kawczak et Marc-André Bernier. 

 Originellement basé sur l’apport d’une communauté en laboratoires exploratoires, l’artiste a dû revoir les fondements de son projet pour l’adapter à l’actuelle situation pandémique. Au cours de l’été 2020, Claudie Gagnon a fait une résidence de ressourcement à l’Île-du-Repos (Péribonka) pour réécrire une partie du projet. 

Le projet Chroniques des ordres imaginaires se déploie autour du concept des représentations et mythologies collectives mis en parallèle avec l’histoire de l’art. À travers une sélection de peintures classiques, l’artiste explore différents procédés narratifs visuels et sonores, avec un acteur, dans le but de développer un vocabulaire, un langage en dehors du texte et de la parole. Inspirés de récits imaginaires et réels, un corpus de tableaux vivants sera réalisé et rassemblé sous forme de scénarios dans un cahier de charge. 

 Dans le projet Chroniques des ordres imaginaires, l’artiste veut mettre l’acteur à contribution par une série d’exercices pratiques expérimentant divers scénarios, mises en scène, mises en espace et registres de jeu.

 Ce projet s’enracine ici et met en valeur les compétences et la créativité de collaborateurs du Saguenay Lac-Saint-Jean issus de différentes disciplines dont la musique et l’univers sonore avec François Harvey, le cinéma avec Marc-André Bernier et le théâtre avec Bruno Paradis. L’auteur Paul Kawczak documentera également l’évolution du projet par le biais de publications numériques.

Biographie de l’artiste Claudie Gagnon

Claudie Gagnon est née à Montréal et demeure maintenant à Québec. Autodidacte, c’est imprégnée de l’esprit du jeu et du burlesque qu’elle développe une pratique développée autour de l’installation et de la performance, et fait des incursions dans le monde du théâtre, elle a notamment collaboré avec le Théâtre des confettis pendant de nombreuses années. Ses œuvres ont été présentées au Musée d’art de Joliette, au Musée des Beaux-Arts de Montréal ainsi qu’ailleurs au Canada, en Europe et en Asie. Tout récemment, elle a réalisé l’oeuvre Atome qui trône sur la devanture de la nouvelle salle de spectacles Le Diamant en plein de coeur de Québec.

Une capsule vidéo à consulter pour découvrir le travail de l’artiste.

Biographie des collaborateurs

François Harvey

 Né en 1979 à Chicoutimi, François Harvey est un musicien cinéaste issu de la scène underground québécoise. Connu sous le pseudonyme de Frank et le Cosmos, son travail prend parfois la forme d’un film, d’une chanson, d’un poème ou d’une musique instrumentale. Sa démarche cinématographique se situe aux frontières du cinéma direct et du cinéma expérimental. Il complète actuellement des études à la maîtrise en art à l’Université du Québec à Chicoutimi. Il est actif dans le milieu du cinéma indépendant comme concepteur sonore, travaille avec la Chaire de recherche en dramaturgie sonore de l’UQAC et enseigne la conception sonore pour le programme Art et technologie des médias (ATM) du Cégep de Jonquière. François Harvey collaborera avec l’artiste Claudie à titre de co-concepteur sonore Gagnon dans le cadre du projet Chroniques des ordres imaginaires.

 Marc-André Bernier

 Cinéaste, Marc-André a une pratique artistique centrée sur l’expression de l’image. Détenteur d’un baccalauréat interdisciplinaire en arts, en option cinéma depuis 2015, c’est d’abord par sa formation collégiale en intégration multimédia que sa préférence pour le médium cinématographique est apparue. L’authenticité de ses images s’exprime grâce à sa parfaite discrétion en tant que caméraman. Son expertise couvrant un large spectre du processus cinématographique et son perfectionnisme lui ont permis d’acquérir une vision poétique de l’image. Il signe l’image de plusieurs courts-métrages, documentaires et vidéoclips présentés en festival. Après de multiples partenariats avec diverses compagnies de production vidéo, il travaille maintenant et principalement avec La Boîte Rouge VIF tant du côté de la postproduction qu’à la captation et à la direction photographique. Pour le projet Chroniques des ordres imaginaires, il devient le vidéaste de l’artiste Claudie Gagnon

 Paul Kawczak

 Paul Kawczak est titulaire d’un doctorat en lettres de l’Université du Québec à Chicoutimi où il offre différentes charges de cours aussi bien en arts ainsi qu’en littérature. Il est éditeur aux éditions La Peuplade. Depuis février 2019, il est l’artiste assigné en résidence au centre d’artistes de Folie/Culture de Québec. Collaborateur régulier des revues Spirale et Lettres Québécoises, il est également l’auteur de L’Extincteur adoptif (Moult éditions, 2015), Un long soir (La Peuplade, 2017) et du tout récent roman et déjà très acclamé Ténèbre (2020). Il collaborera avec l’artiste Claudie Gagnon au projet Chroniques des ordres imaginaires à titre d’auteur. Paul Kawczak est également un artiste en longue résidence au centre Bang autour d’un projet fort mystérieux intitulé L’Autre histoire du ski.Vol 1

 Bruno Paradis

Gradué de l’École nationale de théâtre du Canada en 2007, Bruno a su démontrer sa polyvalence au fil de sa carrière notamment en chant, danse, manipulation de marionnettes, théâtre jeunesse, enseignement (niveaux primaire, secondaire et collégial), la mise en scène et, entre autres, la direction et le coaching d’acteur. Ses aventures l’ont amené à jouer sur les planches d’un océan à l’autre du pays, sans compter celles du Mexique et dernièrement, l’Europe. 

Depuis son retour en région, en 2011, il a collaboré avec fierté, avec presque toutes les compagnies théâtrales du Saguenay-Lac-Saint-Jean dont La Rubrique dans « Saint-André-de- l’Épouvante » (2015), « Moule Robert » (2017) et bientôt « Le chant du bègue » (2020) ; le Théâtre À Bout Portant dans « Haïkus de prison » (2017) et « Sortie de secours » (2018-2019) ; le Théâtre les 100 Masques dans « Le show de la Saint-Valentin » (2017) et « Appelez-moi Stéphane » (2018) ; le théâtre Les Têtes Heureuses dans « Britannicus » (2017) ; et le Théâtre CRI dans « Napoléon » (2014). 

Bruno restera et demeurera encore longtemps au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Son amour pour le Lac St-Jean, s’est renoué grâce à Jimmy Doucet et son étroite collaboration avec les talentueux Jeannois du Théâtre des 4 planches de Saint- Félicien pour lequel il endosse sa deuxième mise en scène cet automne. Il a aussi été consultant à la mise en scène avec la troupe les Zanimés de Normandin et pour la compagnie Jacob & Mélanie productions de Dolbeau-Mistassini.

Au cours de l’année, il participera au projet Chroniques des ordres imaginaires de Claudie Gagnon.

YANIK POTVIN
Résidence de production

Résidence Yanik Potvin 01 mars au 15 mai 2021

En résidence deux mois au centre d'art actuel Bang, l'artiste Yanik Potvin développera une production in situ de compositions éphémères.

NÉLANNE RACINE
Résidence de recherche-création

Résidence Nélanne Racine 15 février au 15 avril 2021

En résidence de recherche-création depuis le début de l’année 2021, Nélanne Racine amorce un nouveau cycle de création où elle explora différents médiums et de nouvelles techniques de travail.

SARA LÉTOURNEAU et CHANTALE BOULIANNE
Projet Exuvie

Résidence Chantale Boulianne et Sara Létourneau 27 janvier au 28 février 2021

En résidence au centre d'art actuel Bang, en collaboration avec le Centre d'Expérimentation Musicale (CEM) en février 2021, le duo composé de Chantale Boulianne et Sara Létourneau travaillera sur le projet Exuvie.

Vous pouvez soutenir le centre Bang et sa mission Devenir membre

Coût annuel pour devenir membre : 20 $

Le centre Bang est un organisme à but non lucratif (OBNL). Ses membres supportent la vision et les valeurs de l’organisation et peuvent s’impliquer dans sa vie associative.

Devenir membre