en

MAGALI BARIBEAU-MARCHAND
Exposition
Le chant des choses

ⓒ Magali Baribeau-Marchand
Où? Espace Séquence
Quand? 06 octobre au 05 novembre
Artiste(s) Magali Baribeau-Marchand

Dans le cadre de la fin de ses études à la maîtrise en art à l’Université du Québec à Chicoutimi, l’artiste Magali Baribeau-Marchand présente l’exposition Le chant des choses qui retrace et présente ses recherches des dernières années portant sur les possibles de l’infra-ordinaire comme réenchantement, à travers différents médiums qui mettent en lumière des phénomènes d’apparition et de disparition liés à la mémoire, à l’objet et au paysage.

ⓒ Magali Baribeau-Marchand

Biographie 

Artiste en arts visuels, Magali Baribeau-Marchand vit à Saguenay où elle mène présentement ses recherches à la maîtrise en art de l’Université du Québec à Chicoutimi. Son travail a été diffusé dans plusieurs lieux d’exposition du Québec et de l’Europe, ainsi que dans des manifestations artistiques et culturelles variées (foires, symposiums, événements). Sa pratique est marquée par la réalisation de résidences de création dans divers lieux d’art au Québec (Caravansérail, Est-Nord-Est, Centre SAGAMIE), en France (Centre Européen d’Actions Artistiques Contemporaines de Strasbourg) et en Russie (Vykhod Media Center de Petrozavodsk). Récipiendaire de bourses d’études du CRSH et du FRQSC, elle a aussi reçu, en 2022, la Bourse en arts visuels Yvonne L. Bombardier qui souligne ses réalisations professionnelles et académiques des dernières années. Elle multiplie aussi les collaborations avec différents artistes, dont Sara Létourneau sur des corpus installatifs et textiles et Mariane Tremblay dans une approche sensible du territoire avec le Club de prospection figurée.

Démarche artistique

La pratique en arts visuels de Magali Baribeau-Marchand sonde et explore cette trame infra-ordinaire qui agit sur notre perception du visible et de l’invisible, de l’infime et du signe poétique, dans le quotidien. Privilégiant la sculpture d’installation, elle explore le potentiel métaphorique et performatif des objets, qu’elle rassemble, agglomère, accumule et organise en hybridant différents médiums (photographie, texte, projection vidéo, etc.). Par une rencontre entre éléments bruts et délicats, ses propositions tendent à provoquer un réenchantement ; par la mise en lumière des contours humbles de la mémoire, du paysage et de la disparition. 

Dans un rapport au monde portant une grande attention aux gestes du faire et à la trouvaille, ses recherches se déploient souvent par le biais de cueillettes et d’inventaires ; de vestiges fragmentés ou d’éléments de son quotidien délaissés. Ses actes de création se manifestent à travers une pratique de l’objet qui, souvent articulée à des mouvements de déplacement – le sien et celui des objets – réaniment les choses et les font prendre corps dans l’espace qui les accueille.

ⓒ Magali Baribeau-Marchand

Description du projet

Dans cette exposition, l’artiste s’intéresse à une forme d’enchantement issu de la matérialité ; d’objets glanés et de matériaux bruts magnifiés, qui sont mis en espace par différents procédés comme l’empilement, la gravure numérique à la projection vidéo, créant ainsi des organisations plastiques et poétiques incitant au recueillement. Les recherches de l’artiste se concentrent ainsi sur le concept de l’infra-ordinaire :

“L’infra-ordinaire constitue cette trame de fond qui agit sous le quotidien. Ce qui nous entoure dans le cours des jours et que l’on considère banal. Ce qui passe souvent inaperçu au profit du spectaculaire.” – Magali Baribeau-Marchand

Dans ses sculptures installatives qui font état d’inventaires et de trouvailles, l’artiste prend ses objets pour ce qu’ils sont : des entités qui gardent la charge d’une rencontre, d’un lieu, d’un moment.

Pour en savoir plus sur le travail de l’artiste, consultez son site web : magalibmarchand.com

EMY G. ST-LAURENT
Exposition
Écomorphismes

Exposition Médiation Tous publics Emy G. St-Laurent 30 avril au 25 août 2024

L'artiste Emy G St-Laurent nous plonge dans un écosystème coloré et complexe peuplé d’organismes hybrides possédant des caractéristiques autant animales que végétales dans son exposition Écomorphismes.

ANNIE CHARLAND THIBODEAU
Exposition
Le cours des parements

Exposition Annie Charland Thibodeau 14 mars au 04 mai 2024

L’artiste Annie Charland Thibodeau présente, à l’Espace Séquence, le fruit des dernières résidences et recherches réalisées en collaboration avec le centre Bang depuis 2021. Dans cette installation in situ, où l'artiste a totalement investi les salles d'exposition, sont soulevées des questions relatives à la mémoire, à la durée et à la perte.

STÉPHANIE MORISSETTE
Exposition
Lac Noir

Exposition Stéphanie Morissette 29 février au 27 avril 2024

Présenté à l'Espace Virtuel du centre Bang, Lac Noir est une installation vidéo et photo prenant le point de vue de la nature sur l’histoire du lac du même nom, enrichie de la mémoire des témoins ayant vécu les transformations de ce lieu.

Vous pouvez soutenir le centre Bang et sa mission Devenir membre

Coût annuel pour devenir membre - Régulier : 20 $ Étudiant : 15$

Devenir membre

Le centre Bang est un organisme à but non lucratif (OBNL). Ses membres supportent la vision et les valeurs de l’organisation et peuvent s’impliquer dans sa vie associative.